MISSION PAROISSIALE

Samedi 23 decembre de 14h30 a 17h

Mission paroissiale de Noël. Accueil dans l’église, prière… Merci d’inscrire votre disponibilité.

 
PDF Imprimer Envoyer

Se confesser

 

Comment faire ?

Se préparer dans la prière par l'examen de conscience.

Vous commencez par demander au prêtre sa bénédiction : « Bénissez-moi, mon Père, parce que j'ai péché ».

Le prêtre vous bénit au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Après une brève présentation de vous-même, dites vos péchés, de manière simple et claire, comme des actes du passé.

Le prêtre peut alors, dans un court dialogue, vous aider à réorienter votre vie.

Il vous indique un acte de pénitence.

Vous dites alors l'acte de contrition : « Mon Dieu, j'ai un très grand regret de t'avoir offensé parce que tu es infiniment bon et que le péché te déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de ta Sainte Grâce, de ne plus t'offenser et de faire pénitence ».

Le prêtre vous donne alors l'absolution : « Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde. Par la mort et la résurrection de son Fils, Il a réconcilié le monde avec lui et Il a envoyé l'Esprit Saint pour la rémission des péchés. Par le ministère de l'Église, qu'Il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés ».

Vous répondez « Amen ». Puis, dès que vous le pouvez, pour exprimer par un acte votre volonté de conversion, vous accomplissez la pénitence demandée.

 

 

 

A vous, les jeunes de l'Église, j'adresse une invitation particulière à recevoir le sacrement de la pénitence. C'est un signe de force que d'être capable de dire : j'ai péché, Père, je t'ai offensé, mon Dieu, je le regrette. Je te demande pardon. J'essaierai encore, parce que j'ai confiance dans ta force et crois à ton pardon. J'irai et je confesserai mes péchés et je serai guéri et je vivrai de ton amour !
Jean-Paul II
Petits enfants, n'aimons ni de mots ni de langue, mais en actes et en vérité. A cela nous saurons que nous sommes de la vérité, et devant lui nous apaiserons notre cœur, si notre cœur venait à nous condamner, car Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît tout.

Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons pleine assurance devant Dieu : quoi que nous lui demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable. Or voici son commandement : croire au nom de son Fils Jésus-Christ et nous aimer les uns les autres comme il nous en a donné le commandement.
Première lettre de saint Jean 3,18-23

 

 

Vie avec Dieu dans l'Église

  • Ne désertez pas votre propre assemblée, comme quelques-uns ont coutume de le faire. Hb 10, 25
  • Veillez et priez en tout temps. Lc 21, 36
  • Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon (l'argent idolâtré). Lc 16, 3
  • Si quelqu'un m'aime, il garde ma parole, dit Jésus. Jn 14, 23

Vie en famille

  • Tu entoureras ton père et ta mère d'honneur et de respect. Ex 20, 12
  • Parents, n'exaspérez pas vos enfants. Col 3, 21
  • Tu ne commettras pas d'adultère. Ex 20, 14
  • Mon embryon, Seigneur, tes yeux le voyaient. Ps 139 (138), 16
  • Soyez soumis les uns aux autres dans la crainte du Christ. Ep 5, 21
  • Sachez-le, mes frères bien-aimés : Que chacun soit prompt à écouter, lent à parler, lent à la colère ; car la colère de l'homme n'accomplit pas la justice de Dieu. Jc 1, 19
  • Le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi mais pour servir. Mt 20, 28

Vie en société

  • Rendez à chacun ce qui lui est : à qui l'impôt, l'impôt ; à qui les taxes, les taxes ; à qui la crainte, la crainte ; à qui l'honneur, l'honneur. Rm 13, 7
  • Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. Ce que vous n'avez pas fait au plus petit de mes frères, c'est à moi que vous ne l'avez pas fait. Mt 25, 40.45
  • Tu ne convoiteras pas le bien d'un autre. Dt 5, 21
  • Le corps n'est pas pour la débauche ; Il est pour le Seigneur et le Seigneur est pour le corps. 1 Co 6, 13
  • A qui te demande, donne ; à qui veut t'emprunter, ne tourne pas le dos. Mt 5, 42
  • Alors Pierre dit à Jésus : « Seigneur, combien de fois mon frère pourra-t-il pécher contre moi et devrai-je lui pardonner ? Irai-je jusqu'à sept fois ? » Jésus lui dit : « Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante dix sept fois sept fois. Mt 18, 21-22
  • Ne médisez pas les uns des autres, frères. Jc 4, 11
  • Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain. Dt 5, 22

 

Pour m'aider à tomber, j'avais des amis en grand nombre ; mais pour me relever, je me trouvais complètement isolée. Aujourd'hui je m'étonne de n'être pas restée toujours à terre. Louange à la miséricorde et au pardon de Dieu ! C'est Lui seul qui me tenait la main. Qu'il en soit remercié à jamais ! Amen !
Sainte Thérèse d'Avila

 

Vivante, en effet, est la Parole de Dieu, efficace et plus incisive qu'aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit, des articulations et des moelles, elle peut juger les sentiments et les pensées du cœur. Aussi n'y a-t-il pas de créature qui reste invisible devant elle, mais tout est nu et découvert aux yeux de Celui à qui nous devons rendre compte.
Lettre aux Hébreux 4,12-13

Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul, j'ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.
Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
Dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
Lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Crée en moi un cœur pur, Ô mon Dieu,
Renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face
Ne me reprends pas ton Esprit-Saint.
Rends-moi la joie d'être sauvé ;
Que l'esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;
Vers toi, reviendront les égarés.

Psaume 50